Jérémy CRUNCHANT

Un lourd bilan humain et de gros dégâts : pour la deuxième fois en quelques jours, le Sud-Est a vécu des violentes intempéries.

Avec un mois de pluie en 4h, c’est l’Ouest du département des Alpes-Maritimes qui a connu de nouvelles inondations.

A Mandelieu-la-Napoule, une des villes les plus touchées, les bénévoles de la Protection Civile se sont fortement mobilisés.

Des renforts venus de toute la France apportant des moyens humains et matériels lourds ont été immédiatement dépêchés sur place.

Au total, 40 bénévoles se sont relayés quotidiennement sur la commune pour venir en aide aux sinistrés pendant plusieurs jours.

Parallèlement, un Poste de Commandement commun avec Force 06 a permis de coordonner les actions de soutien aux population.

« Il n’y a pas de mots pour remercier votre travail et votre présence auprès de mes concitoyens »

Sébastien LEROY, Maire de Mandelieu

Pendant ce-temps, le groupe Nice-Matin a lancé une cagnotte pour soutenir les actions de la Protection Civile des Alpes-Maritimes.

Revue de presse:
France 3 PACA
Europe 1
France Bleu
BFM TV
France 3 Côte d’Azur

Jérémy CRUNCHANT

Une nouvelle fois, le département a été fortement touché par les intempéries violentes de ces derniers jours.

Dès les premières minutes de la vigilance ROUGE, la Protection Civile des Alpes-Maritimes a activé son PC départemental pour gérer la crise. Les cadres opérationnels se sont rendus dans les PC communaux pour assister les municipalités notamment à Cagnes-sur-Mer, Valbonne et la Colle-sur-Loup.

Au plus fort de l’épisode, 5 Centres d’Hébergement d’Urgence ont été mis en place par plus de 35 bénévoles. En gare de Nice, une équipe a également pris en charge de nombreux passagers bloqués.

Nettoyage, pompage, déblaiement, les missions de soutien aux populations sont en cours sur le secteur de la Colle-sur-Loup et Villeneuve-Loubet.

Les bénévoles maralpins restent mobilisés dans les jours qui viennent au plus proche des sinistrés et en appui des services de secours.

Une collecte en ligne a été lancée pour financer l’achat d’une moto-pompe:
FAIRE UN DON

Revue de presse:
Edition Spéciale France 3 PACA / Dimanche 26 Novembre 2019
Nice Matin / Mercredi 27 Novembre 2019
Matinale de France Bleu Azur / Jeudi 29 Novembre 2019

Photo Anthony Brunain
Jérémy CRUNCHANT

Dans le cadre du partenariat entre la Protection Civile des Alpes-Maritimes et le réseau Météo 06, les cadres opérationnels départementaux ont suivi une sensibilisation « météorologique ».

Etude des cas marquants, présentation des différents acteurs et outils de gestion de la crise, pendant plus de deux heures ils ont pu approfondir leurs connaissances et s’interroger sur les dernières vigilances.

Pour Anthony Brunain, fondateur de Météo 06 et animateur de cette intervention, l’objectif est avant tout de mieux maitriser les éléments de langages et de savoir analyser les données météorologiques.

Des compétences indispensables pour les cadres de la Protection Civile amenés à être présents de plus en plus souvent dans les différents PCC ( cellules de crises des mairies) lors d’événements climatiques majeurs.

Retrouvez toutes les prévisions, tendances et vigilances sur www.meteo06.fr

Professeur Louis Lareng
Jérémy CRUNCHANT

La grande famille de la Protection Civile orpheline.

Louis Lareng l’un des créateurs de la Protection Civile de la Haute Garonne et des « pères » fondateurs de la Fédération Nationale de Protection Civile (FNPC) est décédé à l’âge de 96 ans.

Reportage France 3 Occitanie

Homme de conviction, il s’est engagé avec détermination et opiniâtreté dans les années 1960 à la création de la Protection Civile de la Haute-Garonne. En 1965, il contribue à l’élaboration d’un projet de fédération des associations de Protection Civile au service de nos concitoyens portant haut les valeurs d’un Bénévolat de Protection Civile sur l’ensemble du territoire.

Louis Lareng se plaisait à dire que ces démarches avaient été faites au plus haut niveau de l’État. Lors d’une rencontre avec le général de Gaulle, le président de la République a souligné l’importance qu’il accordait à cette démarche citoyenne. Dans l’esprit de la Défense Passive, le président avait chargé le Premier ministre de l’époque monsieur Georges Pompidou d’étudier avec attention cette proposition et d’en faciliter la réalisation, prolongeant ainsi l’action des services de l’État en ce domaine.

Fin 1965 la Fédération Nationale de Protection Civile voyait le jour.

Tout au long de ces 54 années, le Professeur Louis Lareng n’a cessé de défendre et de promouvoir le Bénévolat de Protection Civile en s’impliquant en France comme hors de nos frontières, pour porter aide et secours aux personnes qui souffrent et sont dans la détresse comme ce fût le cas dans de nombreuses situations de catastrophe notamment en 1999 lors du conflit des Balkans.

Président de la Fédération Nationale de Protection Civile de 1991 à 2009, il a œuvré pour le développement et le rayonnement de la Protection Civile.

Administrateur fédéral jusqu’en mai 2019, il a tenu à être présent aux côtés de ses successeurs les conseillant avec la sagesse et l’humilité que nous lui connaissons.

Louis Lareng restera dans nos mémoires comme un homme de compétences et de créativité, un homme simple d’une grande gentillesse.

Jérémy CRUNCHANT

A l’occasion des Rencontres de la Sécurité Intérieure organisées par la Préfecture, les associations agréées de sécurité civile des Alpes-Maritimes ont réalisé une belle performance : 6h30 de massage cardiaque non-stop !

Clients et bénévoles des associations agréées se sont relayés pour réaliser ce record.

Sur le parvis du centre commercial Cap 3000 de Saint-Laurent-du-Var, les clients ont pu découvrir les activités de la Protection Civile tout au long de la journée.

Anne FRACKOWIAK-JACOB, sous-préfète de Grasse et Joseph SEGURA, maire de Saint-Laurent-du-Var sont venus saluer les bénévoles en présence du président départemental, Eric Criscuolo.