Catégorie : ACTUALITES

Volontaire en Service Civique à la Protection Civile

[ZOOM] Volontaire en Service Civique, un engagement citoyen, une expérience unique

Depuis 2 ans, la Protection Civile des Alpes-Maritimes accueille des volontaires en Service Civique. Un moyen pour l’Association Agréée de Sécurité Civile d’accompagner des jeunes qui souhaitent passer à l’action en participant à une œuvre collective et citoyenne. Une opportunité pour ces jeunes de rejoindre une association active dans le quotidien maralpin et de vivre une expérience unique leur ouvrant de nouvelles portes pour leur avenir professionnel.

Lisa a 22 ans, elle est volleyeuse professionnelle et a choisi; quand elle a rejoint notre département; d’utiliser son temps libre pour s’engager à la Protection Civile et être Volontaire en Service Civique. Elle raconte son expérience …

Lisa, Volontaire en Service Civique à la Protection Civile des Alpes-Maritimes (Photo JC / @ADPC06)
Lisa, Volontaire en Service Civique à la Protection Civile des Alpes-Maritimes (Photo JC / @ADPC06)
  • Parle nous de toi, qu’est-ce qui te caractérise ?

Je suis quelqu’un de très sociable, j’aime le contact avec les autres, échanger sur des sujets divers et variés et l’esprit d’équipe est une valeur que j’affectionne tout particulièrement

  • Tu avais des connaissances en secours avant la Protection Civile ?

J’avais déjà suivi une intervention sur les gestes de premiers secours dans le cadre de mon activité sportive il y a quelques années. Dans ce milieu, on est habitué à de petits accidents, à force j’ai appris à savoir comment réagir.

  • Alors, qu’attendais-tu de ton volontariat en Service Civique?

Tout d’abord je souhaitais vraiment suivre les formations de secours, car c’est un atout qui me paraît essentiel que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle.

L’aspect communication m’a séduite, le fait d’échanger, parler et montrer ce qu’est la protection civile, je trouve ça intéressant.

Je voulais vraiment découvrir le milieu associatif, car je n’en avais jusqu’à présent pas eu l’occasion.

Le fait d’être en contact avec des bénévoles me plaisait beaucoup aussi, comme je le disais j’aime le contact humain et rencontrer de nouvelles personnes.

  • Du coup, en réalité quel est ton quotidien?

Mon quotidien est plus administratif que je le pensais, mais pas pour autant moins intéressant, je découvre la trésorerie par exemple, qu’a-t-on besoin d’acheter et pourquoi, quels sont les organismes qui la subventionnent, cela permet de réellement comprendre le fonctionnement d’une association.

Je réceptionne aussi tous les colis, les dons que l’on nous envoie, et nous prenons le temps de remercier ces personnes là, c’est très important de garder ce lien, de véhiculer cette image.

Je suis en lien avec les différents pôles de l’association, des organismes, toutes personnes susceptibles de nous contacter, car j’ai un rôle de standardiste, beaucoup d’appels sont des demandes de formations ou de renseignements, je dois donc savoir les guider, orienter vers un pôle, ou une personne et répondre à leurs questions.

Les différentes crises que nous traversons (covid,-19/ inondations) amènent des missions uniques. J’ai donc l’occasion d’aller sur le terrain (centre de dépistage, hôtel CTAI, rangement des dons), ce qui est enrichissant.

  • Quel a été le moment le plus incroyable et enrichissant pour toi au cours de ces 4 mois de VSC?

J’ai vraiment aimé ma formation aux premiers secours, j’y ai beaucoup appris d’un point de vue personnel, car elle m’a permis de réfléchir et d’éclaircir mes futurs projets professionnels.

  • Après presque quatre mois, ton bilan? Et tes attentes sur les prochains mois?

En quatre mois, j’ai pu mieux comprendre quelle était l’ampleur de ces différentes crises, les mobilisations qu’elles nécessitent et comment travailler dans l’urgence. 

Mais également que toutes compétences sont requises, il n’y a pas « d’inutile », chacun à un rôle à jouer.

Pour les prochains mois j’aimerai passer mon PSE1 et mon PSE 2, ce qui me permettrait de faire plus de missions terrains.

  • Un conseil pour les futurs candidats ?

Il faut être prêt à toucher à tout et être autonome ! C’est une très bonne expérience humaine à vivre, en particulier grâce au nombre de bénévoles qui se rendent disponibles tous les jours.

Le Service Civique s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Indemnisé 580 euros par mois, il permet de s’engager sans condition de diplôme dans une mission d’intérêt général au sein de notre association. Et si notre prochaine recrue, c’était vous?

Pour plus d’informations :
https://www.service-civique.gouv.fr/missions/service-civique-a-la-protection-civile-former-pour-sauver-2

[COVID-19] Les bénévoles mobilisés dans les lycées azuréens

Depuis le 2 décembre, l’Académie de Nice en lien avec l’Agence Régionale de Santé, a lancé une campagne de dépistages dans les lycées du département :
– Lycées « Les Palmiers », « Parc Impérial », « Les Eucalyptus » et « Masséna » à Nice
– Lycées « Les Côteaux » et « Jules Ferry » à Cannes
– Lycée « Audiberti » à Antibes

Chaque mercredi, des binômes de bénévoles Protection Civile viennent prêter mains fortes aux infirmiers des lycées pour gérer les tests antigéniques du personnel de l’Education nationale.

Au coeur de l’infirmerie du lycée des Palmiers à Nice (Photo TDR / @ADPC06 )

Pour mener à bien cette mission, les bénévoles ont suivi une formation avec les Sapeurs-Pompiers des Alpes-Maritimes. Un module de 3 heures autour de la protection contre le risque infectieux (hygiène des mains, des surfaces, habillage, gestion des déchets), de la technique de réalisation du test antigénique et analyse et des démarches administratives.

Le dépistage massif de la population est l’un des engagements de la Protection Civile dans cette crise sanitaire.

[CATASTROPHE] La solidarité s’organise dans les Alpes-Maritimes

La catastrophe qui a touché le haut-pays maralpin suite à la tempête ALEX a suscité un vaste élan de générosité.

En collaboration avec la ville de Carros, une plateforme de collecte et d’acheminement des dons directement vers les zones les plus touchées a été mise en place par la Protection Civile.

Des véhicules poids lourds 4×4 (TRM : Toutes Roues Motrices) se sont rendus dans les villages inaccessibles chargés de denrées, d’eau et de vêtements.

Les moyens de commandement (PC mobile) et de transmissions (évhicule satellitaire) de la Protection Civile des Alpes-Maritimes ont été mis en oeuvre pour coordonner les actions.

Pendant deux semaines, pas moins de 30 bénévoles par jour se sont relayés pour acheminer plus de 53 Tonnes de denrées et produits de première nécessité dans la vallée de la Vésubie et de la Roya.

Revue de presse :
– La plateforme de collecte et d’acheminement de dons à Carros (France 3 Nice)
– Au coeur du convoi Protection Civile (Le Parisien)
– La résilience de la population (RTL France)
– Solidarité tempête Alex (Carros Infos)

[METEO 06] Les Alpes-Maritimes en vigilance ROUGE

Le département des Alpes-Maritimes a été placé en vigilance ROUGE « pluie-inondation » pour la deuxième fois en moins d’un an (première fois le 1er décembre 2019).

Depuis le Poste de Commandement départemental de la Protection Civile, la situation météorologique est suivie en temps réel ainsi que les réseaux sociaux pour adapter au mieux la réponse.

Le PC ADPC 06 en action dès l’activation de la vigilance

A la mi-journée, 32 bénévoles sont pré-positionnés pour venir en soutien aux populations.

Sur sollicitation de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, la Protection Civile a pris en charge la gestion d’un Centre d’Hébergement d’Urgence destiné aux plus fragiles sur la commune de Nice.

Rapidement, 4 autres Centres d’Hébergement d’Urgence vont ouvrir à Carros, Saint-Martin-du-Var, la Colle-sur-Loup et Saint-Laurent-du-Var.

Joseph SEGURA, maire de Saint-Laurent-du-Var à la rencontre des bénévoles

Au plus fort de la nuit, 50 bénévoles Protection Civile sont intervenus en soutien aux populations.

Dès le passage en vigilance ORANGE, les missions de soutien aux populations sinistrées commencent.

[COVID-19] La mobilisation exemplaire des bénévoles maralpins

Depuis le début de cette crise, les bénévoles de la Protection Civile luttent contre le virus partout en France.

Chaque jour dans les Alpes-Maritimes, les hommes et les femmes en orange et bleu oeuvre au service de la population : assistances EHPAD, contrôles sanitaires aux frontières, Cellule Territoriale d’Appui à l’Isolement …

Après plus de 180 jours d’action, ces efforts remarquables représente plus de 10 000 heures de bénévolat cumulées.

Formation PSC 1

[FORMER] Les formations aux premiers secours sont de retour

Dans un contexte de crise sanitaire, il était impossible d’assurer les formations aux premiers secours depuis le début de la crise.
C’est désormais possible dans les Alpes-Maritimes dans le respect des mesures barrières.
La formation Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1) permet à toute personne d’acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes élémentaires de secours.

7H pour devenir un citoyen actif
Cette formation vous apprendra à réagir face à des situations de la vie quotidienne: malaise, traumatismes, perte de connaissance, arrêt cardiaque …
Profitez des vacances pour vous former aux premiers secours avec la Protection Civile !

Pour plus d’informations, RDV sur notre agenda en ligne

[SOLIDARITE] 3 lycéens antibois se mobilisent pour fabriquer et offrir des visières à la Protection Civile

Mars 2020, alors que le premier confinement touche notre pays, alors que la Protection Civile des Alpes Maritimes manque cruellement de masques FFP1 et FFP2, à la recherche de sympathisants, je téléphone à Mr Siffert qui m’informe que son fils, aidés de deux autres étudiants fabriquent des visières de protection et les offre gratuitement aux associations locales et aux populations fragiles. Un geste citoyen, une véritable action de solidarité.

Rendez-vous est pris avec Hugo qui, quelques jours plus tard, offre 25 visières à la Protection Civile 06.

Sensibilisés par les difficultés rencontrées par le personnel soignant pour se protéger du Covid 19, trois jeunes antibois confectionnent   depuis quelques jours, grâce à leurs imprimantes 3D, des visières de protection réutilisables qu’ils ont déjà mis gracieusement à la disposition des hôpitaux d’Antibes, de Cannes, de Cimiez, de l’Ehpad d’Antibes, d’infirmières libérales, de pharmaciens…

« Vous avez une imprimante 3D ? Vous pouvez donc sauver des vies en imprimant des visières de protection ! En parallèle de la “réserve           sanitaire” de volontaires sur le terrain, vous pouvez faire partie de la “Réserve Imprimante 3D” portée par 5 étudiants venant de Savoie. Tous les volontaires équipés d’imprimantes 3D sont les bienvenus ! »

C’est à partir de ce modèle mis en place que les trois amis âgés de 17 ans, Delphin Isoardi, Hugo Roussin et Brendan Siffert, actuellement en terminale S en Sciences de l’Ingénieur au Lycée Léonard de Vinci d’Antibes, ont décidé de mettre à profit leur période de confinement et d’exercer leur passion commune pour la 3D au service d’une bonne action.

Chacun muni de son imprimante 3D, réalisé à partir de bobine de filament de plastique et de feuilles de plastique transparentes suffisamment épaisses pour pouvoir être désinfectées et réutilisées, mais aussi légères pour pouvoir convenir à l’usage qui en est fait, des visières qui serviront de protections faciales aux personnels soignants tels que les infirmier.e.s, les pharmacien.ne.s, les aide-soignant.e.s, travaillant en indépendant… mais aussi ceux dans les établissements hospitaliers, de retraite,…

A raison de 4 visières par heure, leur capacité de production est limitée et ils fournissent par importance des personnes impactées, se limitant au département des Alpes Maritimes. Ils ont déjà été entendus et ont ainsi pu répondre aux demandes d’infirmières libérales, de pharmaciens, mais aussi des hôpitaux d’Antibes, de Cannes, de Cimiez, de l’Ehpad d’Antibes. 

Dès jeudi prochain, ils seront en mesure d’équiper, toujours gratuitement, d’autres personnels soignants qui souffrent de ce manque de matériel de protection. La demande étant en constante augmentation, ils cherchent également à se fournir en feuilles transparentes d’une épaisseur d’au moins 200 microns.

Les premières demandes résultent de la diffusion de l’information à leur entourage mais également à travers leurs réseaux sociaux et ceux de leurs proches.

En effet, même si Brendan a de qui tenir dans le domaine du caritatif avec une maman Présidente du Club Inner Wheel Antibes Marina et un papa Président du Club Rotary Antibes Juan-les-pins, ce sont tous les trois qui ont eu l’idée en même temps. Voilà déjà plus d’un an, ils ont fondé l’association antiboise DelBox3D avec pour but de démocratiser l’impression 3D et de s’inscrire dans une optique de développement durable. Ils ont déjà participé à deux reprises à la Fête de la Science à Antibes et étaient présents au Village des Sciences de Nice.

Une passion commune, un engouement solidaire… ou lorsque des jeunes innovent pour aider son prochain et lutter contre une crise sanitaire sans précédent !

www.delbox3d.fr 
delbox3d.contact@gmail.com 
Twitter : @delbox3d      
Instagram : @delbox3d                                                                                   

Je tiens par ces mots à exprimer ma reconnaissance à Delphin, Hugo et Brendan. Ils démontrent par leurs exemples, que chacun, à sa place, à son niveau, peut, s’il le veut, faire vivre les valeurs de générosité, de dévouement et de solidarité. Valeurs revendiquées par les femmes et les hommes secouristes bénévoles de la Protection Civile des Alpes-Maritimes. Un grand merci pour tous ceux qui, par votre action, ont pu se porter au secours des autres…

Philip Charbit – ©MEDIA COM Sarl
Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06

[COVID-19] La Protection Civile sur tous les fronts

Depuis le début de la crise, la Protection Civile des Alpes-Maritimes en lien avec les services de l’Etat, est totalement mobilisée.

Les 250 bénévoles placés en alerte dès les premières mesures sont engagés en ce moment dans différentes missions:
– distribution de masques à destination des professionnels de santé sur réquisition de l’Agence Régionale de Santé
– soutien logistique des structures d’accueil des plus démunis sur sollicitation des communes comme à Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var et Menton
– assistance au CHU de Nice pour des dépistages sur site
– assistance dans des EHPAD à Mandelieu et à Nice
– mise en place de centres d’hébergements spécialisés et de maraudes sociales en coordination avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale
– distributions de masques à la population
– appels des personnes fragiles et isolées via la plateforme SOLIDARITEL à Valbonne et La Colle-sur-Loup
– visites à domicile des seniors à Nice

Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06Crédit photo: Protection Civile des Alpes-Maritimes / @ADPC06

Parallèlement à ces actions concrètes, la Protection Civile lance un appel à la générosité pour anticiper nos prochaines missions de soutien aux populations.
De nombreuses sociétés, collectivités, écoles et lycées ont répondu à cet appel. Ces dons ont permis de constituer une réserve d’Equipements de Protection Individuelle indispensables à la sécurité des bénévoles engagés sur le terrain.

En lien avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), les interventions de la Protection Civile se sont poursuivies sur l’ensemble du département pendant plus de 80 jours.

Pour rappel, l’article 2 de nos statuts précise que « La Protection Civile a pour objet de mettre en œuvre tous les moyens dont elle dispose en vue d’assurer la protection des populations civiles en temps de paix comme en temps de crise ou de guerre. »

Revue de presse:
Edition Spéciale COVID-19 / Azur TV
Assistance au CHU / France 3 PACA
Centre d’accueil à Menton / France 3 PACA
Centre d’Hébergement Spécialisé à Falicon / France Info
Centre d’Hébergement Spécialisé à Falicon / France Bleu Azur
Mobilisation envers les plus fragiles / Cannes Radio
L’appel aux dons / France 3 Côte d’Azur
Match virtuel Cavigal Nice Basket vs COVID-19 / France Bleu Azur
L’appel aux dons / Nice Premium
Les inquiétudes de la Protection Civile / Nice Matin
La Cavigal Nice Basket aide la Protection Civile / France Bleu Provence

Cavigal Nice Basket

[EVENEMENT] Avec le Cavigal Nice Basket, gagnons ensemble le match contre le virus

C’est une première dans le département et c’est le Cavigal Nice basket qui donne le coup d’envoi.

Le club niçois affrontera « virtuellement » le virus lors d’un match le 11 mai prochain dont l’intégralité des bénéfices ira à la Protection Civile des Alpes-Maritimes.

Un très beau geste qui aidera les bénévoles à poursuivre leurs missions quotidiennes de lutte contre le COVID-19.

Alors n’attendez plus, achetez votre place dès maintenant !

CAVIGAL NICE BASKET

[CARNAVAL DE NICE] Un dispositif de secours « haute-couture »

Pour la 136e édition de son carnaval la ville de Nice rend hommage aux plus célèbres stylistes du XXe siècle. Le thème de cette année : « Roi de la Mode » transporte les visiteurs au cœur de l’un des plus grands défilés jamais réalisés.

Sur l’ensemble du parcours, la Protection Civile mobilise des moyens humains et matériels conséquents, venus de toute la France :
– 60 secouristes bénévoles
– 2 Postes de Secours médicalisés
– 4 Véhicules de Premiers Secours
– 1 Poste de Commandement Mobile
– 1 Véhicule SATellitaire
– 1 zone logistique avec espace restauration

En visite sur le dispositif, le Président National de la Protection Civile François RICHEZ a rencontré les bénévoles venus de 15 départements différents.

L’édition 2020 finira en beauté avec l’incinération du Roi comme le veut la tradition, le dimanche 1er mars à 20 heures et le grand retour du feu d’artifice en baie de Nice.