Jérémy CRUNCHANT

Grasse, la capitale mondiale du parfum a été le temps d’une belle journée ensoleillée, la capitale départementale de la Protection Civile des Alpes-Maritimes le temps du congrès annuel.

Pour l’occasion, de nombreuses autorités sont venues saluer l’engagement des bénévoles maralpins :
– la Sous-Préfète de Grasse, Anne FRACKOWIAK-JACOBS
– l’adjoint au Maire de Grasse, Philippe BONELLI
– le directeur départemental adjoint du SDIS 06, le colonel Jimmy GAUBERT
– le président de la Fédération Nationale de Protection Civile, François RICHEZ

Photos Nicolas UGHETTO / Thibault DE ROZARIO

Jérémy CRUNCHANT

Dans le magnifique cadre du Palais des Congrès de Grasse, le conseil d’administration vient d’élire Eric CRISCUOLO, Président de la Protection Civile des Alpes-Maritimes.

Eric CRISCUOLO, nouveau président de la Protection Civile des Alpes-Maritimes


A 53 ans, Eric CRISCUOLO succède à Thierry GARZIO décédé brutalement en février dernier.

Depuis son engagement bénévole en 1981, il a gravi tous les échelons avec rigueur et passion.

Secouriste, formateur de formateurs, chef d’antenne, c’est comme Directeur Départemental qu’il s’est illustré portant toujours très haut les couleurs de la Protection Civile.

Parallèlement Capitaine de Sapeur-Pompier Volontaire, Eric CRISCUOLO n’a jamais mis de côté son investissement pour l’association au niveau local et national.

Il est à l’origine de la mise en oeuvre d’E-Protec, outil de gestion National des Moyens Matériels et Humains de toutes les ADPC de France. Il est également Cadre National Opérationnel.

“Transparence et transversalité” sont les maîtres mots de l’action du nouveau président qui a immédiatement constitué son bureau.

Désormais, ce bureau remodelé fonctionnera sur le principe du travail en binôme.

Une nouvelle organisation structurelle sera annoncée dans les prochains jours.

« Merci à tous pour la confiance que vous m’accordez.
Que chacun d’entre vous se fasse plaisir dans les missions bénévoles à venir. » s’est exprimé le nouveau Président, Eric CRISCUOLO.

Jérémy CRUNCHANT

La saison estivale est souvent synonyme de forte activité pour les secouristes. C’est aussi le cas pour les moniteurs de premiers secours qui assurent bénévolement des formations.
Un travail qui nécessite beaucoup de préparation, mais aussi un suivi très important pour permettre aux secouristes d’accomplir leurs missions avec le maximum de professionnalisme.

Relevage à 4 équipiers sous l’œil des formateurs

Pendant l’été, 12 secouristes ont suivi la formation Premiers Secours en Equipe de niveau 2 (PSE 2).
Ils rejoignent la liste d’aptitude portant à 133 équipiers secouristes opérationnels pour la Protection Civile des Alpes-Maritimes.

L’activité dynamique des moniteurs se poursuit par la mise en place des formations continues des bénévoles maralpins.
Tous ces stages s’échelonneront sur le second semestre 2019 et laisseront peu de répit aux 36 formateurs bénévoles.

Ces formations permettront de maintenir à jour les compétences opérationnelles des bénévoles et démontreront à nouveau toute la transversalité indispensable aux missions de sécurité civile de la Protection Civile.

Jérémy CRUNCHANT

Capitale mondiale de la parfumerie, Grasse héberge également une antenne de Protection Civile très active, dirigée par Jean-Marc SERIGNAC.
Pour la première fois, la cité des parfums sera aussi l’écrin du congrès départemental de la Protection Civile.

L’événement rassemblera tous les bénévoles maralpins le 7 septembre prochain au Palais des Congrès sous le signe de la convivialité.

Le Palais des Congrès de Grasse accueillera le congrès départemental Protection Civile (Photo Ville de Grasse)

Cet événement mettra à l’honneur les bénévoles en présence de nombreuses autorités parmi lesquelles, le nouveau président de la Fédération Nationale de Protection Civile, François RICHEZ.

Jérémy CRUNCHANT

En ce jour de fête nationale marqué par le difficile souvenir de l’attentat de la Promenade des Anglais, la Protection Civile des Alpes-Maritimes a tenu à souligner sa présence auprès des différentes municipalités lors des commémorations du 14 juillet.

De Cagnes-sur-Mer à Nice en passant par Saint-Laurent-du-Var et la Colle-sur-Loup, les bénévoles maralpins se sont fortement mobilisés dans l’unité et la cohésion départementale.

« Merci à la Protection Civile et à ses bénévoles toujours disponibles pour aider et secourir nos compatriotes. » a réagi Louis Nègre, sénateur-maire de Cagnes-Sur-Mer.

Les secouristes assuraient également le dispositif prévisionnel de secours du défilé Niçois et étaient présents à l’hommage municipal aux victimes de l’attentat dans les jardins de la Villa Masséna.