ACTUALITES

Jérémy CRUNCHANT

Dans le cadre d’un partenariat entre la Protection Civile et l’Académie de Nice, les lycées du lycée Honoré-d’Estienne-d’Orves de Nice suivent une formation aux gestes qui sauvent.

En échange, l’établissement scolaire public apportera son soutien logistique en cas d’évènement majeur comme ça été le cas lors des inondations ou de l’attentat de Nice où les renforts ont pu être hébergé à l’internant du lycée.

170430 PORTDENICE
Jérémy CRUNCHANT

Une journée ensoleillée sur le port de Nice avec de magnifiques voitures et une formation aux gestes qui sauvent réussie. C’est le résumé de ce beau dimanche d’Avril au cours duquel la Protection Civile de Nice s’est associée au Lion’s club Nice Impérial pour une action au profit de l’association des chiens guide d’aveugle.

Une double action ce jour-là sur le quai des douanes : en échange de 10 euros reversés à l’association des chiens guide d’aveugle, une escapade dans une voiture de collection. Et en attendant son tour ? La possibilité de suivre une initiation aux gestes qui sauvent par les bénévoles de la protection civile de Nice.

Entre 10h et 18h, plus de 150 personnes ont été initiées et souhaitent poursuivre par une formation PSC1.

Pour plus d’informations sur nos formations, contactez dès maintenant notre numéro vert  0 805 625 800

20171703 fusilladegrasse
Jérémy CRUNCHANT

La Protection Civile des Alpes-Maritimes a participé aux opérations de secours suite à la fusillade survenue au lycée Tocqueville de Grasse.

Dès l’activation du Centre Opérationnel Départemental, un cadre opérationnel s’est rendu sur place pour évaluer les besoins avec le Commandant des Opérations de Secours.

En collaboration avec le personnel du SAMU 06, une Cellule d’Urgence Médico-Psychologique est mise en place dans le gymnase du lycée où 500 élèves sont regroupés.

Parallèlement, les bénévoles de la Protection Civile étaient également présents à la Cellule d’Information du Public en préfecture pour traiter les appels du numéro de téléphone destiné aux familles et aux proches.

L’accompagnement socio-psychologique se poursuivra au lycée pendant quelques jours.

Au total, près d’une quanrantaine de bénévoles se sont relayés pour accompagner les élèves et le personnel de l’éducation nationale au retour à la normale.

CARNAVAL NUIT
Jérémy CRUNCHANT

Energies électrique, fossile, éolienne, solaire, hydraulique, renouvelable… Mais aussi énergie déployée par les hommes … le « Roi de l’Energie » paradera du 11 au 25 février autour de la place Masséna.

De l’énergie, il en faudra aussi aux 60 secouristes bénévoles de la Protection Civile mobilisés chaque jour sur l’ensemble du parcours pour concourir à la sécurité du public.

Depuis le Poste de Commandement, les actions sur le terrain seront suivies et coordonnées en temps réels en lien avec les autres services de sécurité (organisation, police, pompiers, SAMU …) avec une nouveauté cette année: une cellule socio-psychologique à l’écoute en permanence.

Cette cellule s’inscrit dans la poursuite du travail effectué lors de l’attentat de Nice qui reste encore dans toutes les mémoires pour le public mais aussi pour nos secouristes explique le directeur départemental de la Protection Civile, Eric Criscuolo.

2017 carnaval 1
Une cellule socio-psychologique sera mobilisée en marge de la manifestation (photo @ADPC06)

Autre particularité cette année, toujours en conséquence de l’attentat du 14 juillet, e parcours du corso carnavalesque ainsi que celui de la bataille de fleurs a été entièrement repensé. Les deux manifestations se dérouleront sur un parcours unique : les chars défileront sur la Place Masséna et tourneront autour de la Promenade du Paillon.

L’énergie de la fête se poursuivra durant plus de 15 jours au rythme de cet évènement authentique et féérique sous le soleil de la Côte d’Azur !

Suivez l’évènement au travers de nos actions sur le terrain sur nos comptes Facebook et Twitter