Professeur Louis Lareng
Jérémy CRUNCHANT

La grande famille de la Protection Civile orpheline.

Louis Lareng l’un des créateurs de la Protection Civile de la Haute Garonne et des « pères » fondateurs de la Fédération Nationale de Protection Civile (FNPC) est décédé à l’âge de 96 ans.

Reportage France 3 Occitanie

Homme de conviction, il s’est engagé avec détermination et opiniâtreté dans les années 1960 à la création de la Protection Civile de la Haute-Garonne. En 1965, il contribue à l’élaboration d’un projet de fédération des associations de Protection Civile au service de nos concitoyens portant haut les valeurs d’un Bénévolat de Protection Civile sur l’ensemble du territoire.

Louis Lareng se plaisait à dire que ces démarches avaient été faites au plus haut niveau de l’État. Lors d’une rencontre avec le général de Gaulle, le président de la République a souligné l’importance qu’il accordait à cette démarche citoyenne. Dans l’esprit de la Défense Passive, le président avait chargé le Premier ministre de l’époque monsieur Georges Pompidou d’étudier avec attention cette proposition et d’en faciliter la réalisation, prolongeant ainsi l’action des services de l’État en ce domaine.

Fin 1965 la Fédération Nationale de Protection Civile voyait le jour.

Tout au long de ces 54 années, le Professeur Louis Lareng n’a cessé de défendre et de promouvoir le Bénévolat de Protection Civile en s’impliquant en France comme hors de nos frontières, pour porter aide et secours aux personnes qui souffrent et sont dans la détresse comme ce fût le cas dans de nombreuses situations de catastrophe notamment en 1999 lors du conflit des Balkans.

Président de la Fédération Nationale de Protection Civile de 1991 à 2009, il a œuvré pour le développement et le rayonnement de la Protection Civile.

Administrateur fédéral jusqu’en mai 2019, il a tenu à être présent aux côtés de ses successeurs les conseillant avec la sagesse et l’humilité que nous lui connaissons.

Louis Lareng restera dans nos mémoires comme un homme de compétences et de créativité, un homme simple d’une grande gentillesse.

Jérémy CRUNCHANT

A l’occasion des Rencontres de la Sécurité Intérieure organisées par la Préfecture, les associations agréées de sécurité civile des Alpes-Maritimes ont réalisé une belle performance : 6h30 de massage cardiaque non-stop !

Clients et bénévoles des associations agréées se sont relayés pour réaliser ce record.

Sur le parvis du centre commercial Cap 3000 de Saint-Laurent-du-Var, les clients ont pu découvrir les activités de la Protection Civile tout au long de la journée.

Anne FRACKOWIAK-JACOB, sous-préfète de Grasse et Joseph SEGURA, maire de Saint-Laurent-du-Var sont venus saluer les bénévoles en présence du président départemental, Eric Criscuolo.

Jérémy CRUNCHANT

Grasse, la capitale mondiale du parfum a été le temps d’une belle journée ensoleillée, la capitale départementale de la Protection Civile des Alpes-Maritimes le temps du congrès annuel.

Pour l’occasion, de nombreuses autorités sont venues saluer l’engagement des bénévoles maralpins :
– la Sous-Préfète de Grasse, Anne FRACKOWIAK-JACOBS
– l’adjoint au Maire de Grasse, Philippe BONELLI
– le directeur départemental adjoint du SDIS 06, le colonel Jimmy GAUBERT
– le président de la Fédération Nationale de Protection Civile, François RICHEZ

Photos Nicolas UGHETTO / Thibault DE ROZARIO

Jérémy CRUNCHANT

Dans le magnifique cadre du Palais des Congrès de Grasse, le conseil d’administration vient d’élire Eric CRISCUOLO, Président de la Protection Civile des Alpes-Maritimes.

Eric CRISCUOLO, nouveau président de la Protection Civile des Alpes-Maritimes


A 53 ans, Eric CRISCUOLO succède à Thierry GARZIO décédé brutalement en février dernier.

Depuis son engagement bénévole en 1981, il a gravi tous les échelons avec rigueur et passion.

Secouriste, formateur de formateurs, chef d’antenne, c’est comme Directeur Départemental qu’il s’est illustré portant toujours très haut les couleurs de la Protection Civile.

Parallèlement Capitaine de Sapeur-Pompier Volontaire, Eric CRISCUOLO n’a jamais mis de côté son investissement pour l’association au niveau local et national.

Il est à l’origine de la mise en oeuvre d’E-Protec, outil de gestion National des Moyens Matériels et Humains de toutes les ADPC de France. Il est également Cadre National Opérationnel.

“Transparence et transversalité” sont les maîtres mots de l’action du nouveau président qui a immédiatement constitué son bureau.

Désormais, ce bureau remodelé fonctionnera sur le principe du travail en binôme.

Une nouvelle organisation structurelle sera annoncée dans les prochains jours.

« Merci à tous pour la confiance que vous m’accordez.
Que chacun d’entre vous se fasse plaisir dans les missions bénévoles à venir. » s’est exprimé le nouveau Président, Eric CRISCUOLO.

Jérémy CRUNCHANT

La saison estivale est souvent synonyme de forte activité pour les secouristes. C’est aussi le cas pour les moniteurs de premiers secours qui assurent bénévolement des formations.
Un travail qui nécessite beaucoup de préparation, mais aussi un suivi très important pour permettre aux secouristes d’accomplir leurs missions avec le maximum de professionnalisme.

Relevage à 4 équipiers sous l’œil des formateurs

Pendant l’été, 12 secouristes ont suivi la formation Premiers Secours en Equipe de niveau 2 (PSE 2).
Ils rejoignent la liste d’aptitude portant à 133 équipiers secouristes opérationnels pour la Protection Civile des Alpes-Maritimes.

L’activité dynamique des moniteurs se poursuit par la mise en place des formations continues des bénévoles maralpins.
Tous ces stages s’échelonneront sur le second semestre 2019 et laisseront peu de répit aux 36 formateurs bénévoles.

Ces formations permettront de maintenir à jour les compétences opérationnelles des bénévoles et démontreront à nouveau toute la transversalité indispensable aux missions de sécurité civile de la Protection Civile.