Tous résilients face aux risques : S'informer, réagir, se protéger
Jérémy CRUNCHANT

Le 13 octobre 2022 est la première édition de la journée « Tous résilients face aux risques ».

Partout à travers la France, des événements sont organisés pour sensibiliser et informer l’ensemble des Français des risques présents dans nos territoires, apprendre et diffuser les bons réflexes à avoir face à une catastrophe naturelle ou un accident industriel.

Dans les Alpes-Maritimes, la Protection Civile vous donne rendez-vous

jeudi 13 octobre de 10h à 16h à l’Eco’Parc de Mougins

Au programme de cette journée ouverte au grand public en accès libre et gratuit :

  • des ateliers « risques majeurs »
  • des quizz « bons comportements »
  • des sensibilisations aux gestes qui sauvent
  • des démonstrations des moyens mis en oeuvre en cas de crise
  • des rencontres avec les bénévoles

La présence de la mer et le relief montagneux des Alpes-Maritimes rendent le département sensible aux risques naturels. Ce département est par ailleurs un des territoires les plus sismiques de métropole. Près de 60 % des communes sont exposées à au moins 5 risques majeurs.

De quels risques parle-t-on ?

Principaux risques naturels prévisibles dans les Alpes-Maritimes

  • Inondations et les crues torrentielles,
  • Feux de forêts,
  • Mouvements de terrain (MVT),
  • Risques littoraux (submersion marine, érosion côtière, tsunami),
  • Risques climatiques,
  • Avalanches,
  • Séismes.

Principaux risques technologiques prévisibles dans les Alpes-Maritimes

  • Rupture de barrage,
  • Risque industriel,
  • Transport de matières dangereuses (TMD),
  • Risque radiologique.

Savoir comment agir dans ces moments peut sauver des vies.

Plus d’informations sur ces risques : www.georisques.gouv.fr

PSC1 à la Protection Civile
Jérémy CRUNCHANT

Apprendre les premiers secours tout au long de la vie est essentiel. Si 2 Français sur 3 souhaitent se former aux gestes qui sauvent, seulement un peu plus de 40 % le sont alors qu’ils sont plus de 80 % dans certains pays européens comme la Norvège, l’Autriche ou l’Allemagne.

Savoir anticiper, se préparer et éviter les dangers mais aussi savoir réagir et pratiquer les bons gestes peut sauver des vies. Le citoyen est le premier maillon de la chaîne de secours.  Dans 9 situations d’urgence sur 10, c’est la vie d’un proche qui est en jeu.

La Formation PSC1 permet à toute personne d’acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes élémentaires de secours. (Photo TDR / @ADPC06)

A la Protection Civile, la formation PSC1 vous apprendra à réagir face à des situations de la vie quotidienne: malaise, traumatismes, perte de connaissance, arrêt cardiaque, etc. Tout au long de la session, vous alternerez entre échanges théoriques, apprentissages pratiques et mises en situation.

En 7h, vous deviendrez un citoyen actif et vous serez utile aux autres.

+++ Inscrivez-vous directement en ligne sur la prochaine session dans les Alpes-Maritimes +++

Jérémy CRUNCHANT

A chaque saison estivale, la Protection Civile complète le dispositif de lutte contre les feux de forêts du département.

Après une formation basée sur la lecture des cartes et l’analyse des fumées, les bénévoles peuvent être appelés pour activer la vigie « Haut de Cagnes » située en haut du château Grimaldi à Cagnes-sur-Mer.

A partir du moment où le risque de feux de forêts est « très sévère » et « extrême » dans la zone concernée, cette vigie devient opérationnelle.

En liaison radio avec les forestiers sapeurs de FORCE 06, le binôme de surveillance signale toutes les fumées suspectes au centre opérationnel « CENTRAL VERT ».

Du haut de la vigie feu « haut de Cagnes » avec les bénévoles de la Protection Civile

La vigie feu est une mission singulière pour la Protection Civile des Alpes-Maritimes apprécié des bénévoles.

C’est le fruit d’une collaboration parfaite avec la ville de Cagnes-sur-Mer dans le cadre du plan communal de sauvegarde.

Pour rappel, l’interdiction de l’emploi du feu sur l’ensemble du département s’étend du 1er juillet au 30 septembre.

Rappel des comportements :

• n’allumez pas de feu à proximité des massifs boisés ;

• ne jetez pas les mégots de cigarettes par la fenêtre de la voiture;

• respectez les interdictions d’accès signalées;

• si vous êtes témoin d’un début d’incendie, donnez l’alerte en localisant le feu avec précision

Jérémy CRUNCHANT

Sous la forme d’une tournée de 2 mois réalisée le long du littoral français, le Protec’Tour fera escale dans 19 départements à forte fréquentation estivale et partira ainsi à la rencontre des vacanciers. A bord d’un camion podium spécifiquement aménagé pour cette occasion, les équipes de la Protection Civile sillonneront de nombreuses villes étapes et proposeront au grand public, un programme d’animations ludiques et pédagogiques autour de l’engagement citoyen.

Cette opération a plusieurs objectifs dont celui d’inciter le grand public et plus particulièrement la jeune génération à prendre conscience de la nécessité de connaître les gestes de premiers secours et de s’y former. Tous les publics, du plus petit au plus grand, seront invités à venir se former et être sensibilisés aux premiers secours : les habitants de chacune des villes étapes du Protec’Tour, ceux des communes voisines ou encore les vacanciers de passage.

En outre, au regard de la multiplication des risques environnementaux et sociétaux comme les tempêtes, les inondations ou les attentats, il est indispensable de promouvoir une meilleure résilience des populations. Aussi, le Protec’Tour sera l’occasion de sensibiliser les populations aux comportements à adopter lors de situations exceptionnelles.

Le Protec’Tour sera aussi l’occasion de faire connaître la Protection Civile et les missions quotidiennes des 32 000 bénévoles, au plus grand nombre afin d’inciter les publics à s’engager à nos côtés.

Dans les Alpes-Maritimes, les bénévoles vous donnent rendez-vous :

  • le 24 août à l’esplanade Francis Palmero à Menton
  • le 25 août sur la place Saint-Pierre à Cagnes-sur-Mer
  • le 26 août sur la plage de la Rague à Mandelieu-la-Napoule

Venez nombreux !

Jérémy CRUNCHANT

Face à l’ampleur de la guerre en Ukraine, aux besoins humanitaires croissants et à la demande de nombreux salariés de manifester leur solidarité aux personnes touchées par le conflit, Enedis en Côte d’Azur s’est associée à la Protection Civile des Alpes-Maritimes et du Var afin d’engager des actions solidaires : une première en matière de soutien humain et financier.

Ce 18 mai, à Cagnes-sur-Mer, un chèque de 8 475€ a ainsi été remis par Pascal Dassonville, Directeur Régional d’Enedis, à Eric Criscuolo, Président de la Protection Civile des Alpes-Maritimes. Cet argent provient des dons des salaries abondés par Enedis en Côte d’Azur.

« Avec Enedis, nous avons trouvé l’équilibre, à l’échelle régionale, entre le soutien humain et financier pour mener à bien cette mission humanitaire. Cette main d’œuvre et ce beau partenariat ont enchanté les bénévoles. Cela témoigne du soutien et de la reconnaissance des salariés d’Enedis mais aussi de l’entreprise. Ces actions concrètes entrent en résonance avec notre slogan « Aidez-nous à vous aider ». Notre partenariat est amené à s’inscrire dans le temps !  » a déclaré Eric Criscuolo, Président de la Protection Civile des Alpes-Maritimes

Remise du chèque de 8 475 euros aux bénévoles de la Protection Civile des Alpes-Maritimes (Photo ENEDIS)

Un soutien financier par des dons des salariés abondés par l’entreprise

En parallèle, et suite à la sollicitation de nombreux salariés de manifester leur solidarité, Enedis en Côte d’Azur a organisé une collecte de dons financiers qui a été abondée par l’entreprise.

In fine, cette somme permettre d’acheminer du matériel vers les populations touchées par le conflit (achat de matériel pour conditionner les dons, location de véhicules, frais de transport…) et d’acheter du matériel de première nécessité afin de constituer des kits d’accueil.

Pascal Dassonville Directeur Régional d’Enedis en Côte d’Azur et Eric Criscuolo Président de la Protection Civile des Alpes-Maritimes (Photo ENEDIS)

Pascal Dassonville, Directeur Régional d’Enedis en Côte d’Azur a expliqué que « cette opération inédite, construite avec la Protection Civile, est le fruit de la volonté des salariés d’Enedis en Côte d’Azur de venir en aides aux personnes touchées par ce terrible conflit. Dès le début de la guerre, nos salariés nous ont manifesté leur volonté d’agir au plus vite. C’est donc naturellement que nous nous sommes tournés vers la Protection Civile pour mettre en place ces actions. Ce partenariat va maintenant s’inscrire dans la durée, Monsieur le Président Criscuolo et l’ensemble des bénévoles peuvent compter sur nous ! »

Reportage Valérie Noriega / PetitesAffiches.fr